Templeplate.com MY-VINYL.FR
 

 

Sales Corner
 

THE TECHNO STORE
 

THE ELECTRO STORE
   
   » My Account    Shopping Cart / wishlist :
retour au sommaire archives


Interview de Mandroid (Dominance-Allemagne) - Janvier 2007

Mandroid aka Adrian D. Rataj est un maître de l'electro old school et le roi du vocoder. Originaire de Barnsley dans le sud Yorkshire en Angleterre, il s'est fait connaitre à la fin des années 90 avec de formidables productions sur le label très respecté d'Ed DMX, Breakin Records et a travaillé plus recemment sur FBI Records (bientôt disponible sur Templeplate) et Dominance Electricity. Son nouveau EP "Future Funk" sur Dominance vient de sortir et il est l'heure maintenant de sa première interview ...

Raconte- nous ton passé musical jusqu'à aujourd'hui. Quelles sont tes influences les plus fortes?
Mandroid - C'était à peu près en 1981 quand j'ai commencé à apprécier la musique pour la première fois. Fin 70, début 80, j'écoutais des trucs à la radio qui ne resemblaient pas au reste. Par exemple, "The Model" de Kraftwerk, "Einstein A Go-Go" de Landscape. C'est à partir de 1983 que je suis devenu accro à ces sons. En 84/85, avec mes copains de classe, on s'échangeait nos vinyles street electro et j'ai rencontré un gars qui travaillait dans un magasin d'informatique (Lez, quoi de neuf?) et était aussi un break dancer. Grace à lui, j'ai pu mettre la main sur toutes les productions hip hop underground de l'époque. Quand je suis tombé sur une cassette d' Egyptian Lover & Pretty Tony, j'ai été transporté. J'ai eu ma première boîte à rythmes, une TR606 et une paire de Technics 1210 en 89, puis au fil des années je me suis constitué une collection de synthés analogiques, des classiques des années 70 et 80 et suis tombé amoureux de la TR808. Parmi ceux qui m'ont le plus influencé, il y a Egyptian Lover "Dance" and "Girls", Pretty Tony "Get Some", Jonzun Crew "Pac Jam", Harold Faltermeyer "Axel F" and "Shootout", Paul Hardcastle "Nineteen".

J'ai entendu dire que tu as été un breakdancer. Comment es- tu venu à breakdance, quel était ton mouvement préféré?
Mandroid - Comme je m'étais mis à la musique electro, la suite logique était de me mettre au breakdancing. J'aime bien le poppin et le robotix. Mes meilleurs mouvements étaient les windmills et l' electric boogie. J'ai fait partie d'un crew breakdance à Lees en 1998, "Defcon 5". On avait une salle au Club de l'Université de Leeds où on breakait tous les weekends.

Comment es- tu entré en contact avec Ed DMX pour réaliser ton premier disque?

Mandroid - Je lui ai simplement envoyé une demo après avoir mis la main sur sur sa première prod sur Breakin' "DMX Bass" sortie en 1997. Il m'a contacté et m'a dit qu'il appréciait ma demo, même si il l'a trouvée un peu brute. Plus tard cette année- là, il a sorti mon premier 12" "Retrospect" qui contient son remix de "Jammin' On My Old Piano". Il a réussi à faire de cette sortie le disque du mois au Virgin Megastore de Londres. Je le remercie pour tout ce qu'il a fait.

Comment décrirais- tu tes prod actuelles?
Mandroid - Future retro electro funk. "New school Electro" est un terme trop large; il y a tellement de sous genres. Mon style est juste un style parmis beaucoup d'autres.

Sur ton premier album "Electro Freaks Rehab Clinic", il y a un morceau qui s'appelle "Analogue Addict". On peut entendre beaucoup de superbes sons analogues vintage dans ta musique; quels syntéthiseurs utilises- tu? D'après toi, qu'est- ce qui fait qu'ils sont supérieurs à tous VST modernes qu'on peut trouver facilement?

Mandroid - Les principaux synthés que j'utilisent en ce moment sont le Prophet VS, le Studio Electronics SE1-X, OSCar, Pro One et Juno 106. Je préfère toujours les instruments analogiques aux softwares. Je continue de penser que l'interactin en temps réel est meilleure avec le hardware. Il n'y a pas de prise de tête avec la programmation des controleurs midi ni de problèmes de latence. Depuis quelques années, je me sers d'un Mac pour les drums et comme séquenceur, en remplacement de cette bonne MPC2000. Peut- être qu'un jour je me mettrai aux softwares si un laptop propose des synthé de qualité avec une bonne interface de contrôle, sans latence. Pour le moment je suis content de mon hardware.

"Driving In My Turbo Mini" est probalement ton morceau le plus memorable. Pilotes- tu toujours ta Mini? Qu'a- t- elle de si spécial cette petite voiture?

Mandroid - Oui elle me fait toujours tripper. J'aime ces petites minis tunées car elles prennent vraiment bien les virages et ont un bon rapport poids- puissance qui leur permet une accélération rapide. J'adore quand les cadres sup me regardent avec mepris dans ma petite voiture, comme si on était de la merde, et là je les laisse sur place avec mon accélaration... je les emmerde. Le pouvoir au peuple! Supportons les défavorisés!

J'ai remarqué beaucoup de themes scifi dans ta musique. Quels sont tes films préférés du genre?
Mandroid - Mes films et séries TV préférés sont notamment Star Wars (original trilogy), Blakes 7, Doctor Who (Tom Baker era), Killer Klowns From Outer Space, Bladerunner, Terminator, Aliens, Logan's Run, Silent Running, Mad Max 2. J'aime la plupart des trucs scifi des années 70/80.

Dans ta dernière sortie "Future Funk" EP sur le label allemand Dominance Electricity, il y a un morceau qui s'intitule "Population Overdrive". Les paroles disent "Population Overdrive, only the strong will survive. The Planets resource is running out, our evolution is in doubt". Ca me rappelle un classique scifi des années 70 "Soylent Green" sur la sur population des villes; d'après toi, à quoi ressemblera notre planète dans 100 ans?
Mandroid - Si on n'arrive pas à mettre fin à tous ces conflits religieux, alors ça pourrait ressembler à une scène de Mad Max 2, à un apocalypse post nucléaire. Si le réchauffement de la planète et la population continuent de croîte aussi dramatiquement, on risque d'avoir un problème d'espace pour vivre. Les gouvernements devront restreindre les familles à 2 enfants et la nourriture sera rationnée.

Que peux- tu nous dire concernant ton avenir musical?
Mandroid - Il est possible que je participe à un EP sur FBI Records avec des remixes de Sbassship et Sblesplex. Après ça, je vais certainement changer mon styles pour faire des morceaux plus basés sur des mélodies de synthés à la Jean Michel Jarre, Tangerine Dream, Kraftwerk et à la façon de la synth pop de la fin 70 début 80.

On attend tout ça avec impatience. J'ai vraiment beaucoup aimé tes prod précédentes sur FBI et ton super track "Machine Made" sur l'album Global Surveyor de Dominance. Tu as d'autres choses à nous dire?
Mandroid - "Special thanks to Ed DMX (Breakin Records), Santino & Stjarna (Fundamental Bass Intelligence), Matthias Weise (Dominance), Exzact et Mossadon pour avoir créé les communautés Electro Alliance et Electro Empire."

Merci pour l'interview et bonne continuation.

Page d'accueil du label: http://www.dominance-electricity.de
Discographie de Dominance records & Dominance Electricity: http://www.discogs.com/label/Dominance+Records
Discographie de Mandroid: http://www.discogs.com/artist/Mandroid
Acheter les disques de Dominance records: Dominance sur Templeplate
Acheter les disques de Mandroid: Mandroid sur Templeplate




  Infos  |  Contact   |  Newsletter  
  templeplate.com 2005-2012